Des votes, toujours des votes… Mais “un grand Merci aussi !”

Il y a quelques semaines de cela, l’office du tourisme du Kerala organisait un “concours” pour sélectionner 30 blogueurs voyage du monde entier pour un blogtrip unique dans le Sud de L’inde. De mémoire, je crois qu’on vous avait sollicité 2 ou 3 fois sur la page Facebook pour un petit vote pour moi sur le site web du keralablogexpress.

C’est vrai que ces concours ou l’on sollicite ses amis aux votes sont de plus en plus répandus et assez fatiguants dans le principe, mais à l’ère du “tout virale”, les marques ou les destinations veulent aussi s’assurer une certaine visibilité. C’est le deuxième concours auquel je participe et même si je n’aime pas “quémander” a tout va des votes, comment refuser de tenter sa chance pour un voyage de 15 jours “quasiment gratuit” organisé par l’office du tourisme d’une région d’Inde qui fait rêver et ou nous ne sommes jamais allés ?

Alors, via ce petit article je voulais déjà remercier chaleureusement tout ceux qui m’avait offert un vote et vous annoncer que je partais grâce a vous ce samedi au Kerala afin de découvrir cette belle région du Sud de l’Inde.
Merci, Merci, merci à tous !

Tdm80_Kerala_Blog_Express3.6

L’inde en général et le Kerala

Pour beaucoup, l’Inde est un pays qui fascine autant qu’il effraie. Et effectivement, voyager en Inde c’est vraiment l’aventure si on sort un peu des circuits touristiques et si l’on se déplace seul, hors agences… De notre coté, pendant notre tour du monde en famille, nous avons attaqué la partie dite “la plus dure” de L’Inde : le Nord. On dit souvent : “L’Inde, tu aimes ou tu détestes”. Sans valider totalement cet “adage”, nous avons adoré ce mois passé en Inde, mais il est aussi vrai que nous étions contents d’en partir et de nous reposer au Cambodge…. Vous le voyez venir le paradoxe Indien ?

Car oui, l’Inde, c’est un véritable choc culturel, un pays immense plein de paradoxes : c’est un pays magnifique, mais il est également très sale par endroit; c’est un pays très riche, mais la pauvreté extrêmement visible dans le nord peut être très choquante; les gens peuvent être adorables, mais aussi terriblement lourds des fois aussi. C’est une véritable immersion dans une culture avec une vision sociétale complètement différente de la notre. Mais c’est ça aussi le voyage

Après, l’image de ce pays n’est pas forcément aidé par certains faits-divers rapportés dans la presse internationale (droits des femme, viols, injustices, etc). Évidemment, il faut faire attention quand on voyage loin, mais de notre propre expérience, il faut aussi fortement se méfier des “on-dits” et des réputations toute faites de certains pays. Par exemple, si nous avions écoutez les fantasmes collectifs sur la Colombie, nous n’aurions jamais découvert ce fabuleux pays qu’on a tant adoré ! Vous voyez, l’Inde, c’est pareil. Il faut correctement s’y préparer, comme tout voyage; préparer ses vaccins si besoin, son parcours, se renseigner sur les coutumes du pays pour ne pas choquer sur place et s’attirer des ennuis, mais franchement, il ne faut pas s’en priver.

Nous n’avons hélas pas eu le temps encore d’écrire et de partager sur ce blog tout les articles concernant les villes du nord que nous avons faites, mais oui, nous avons adoré l’Inde. Nous avons aimé découvrir New Delhi, sa folie et y vivre la fête de Ganesh. Nous avons adoré découvrir la culture Sikhs à Amritsar dans son temple d’or, nous avons aimé l’originalité des temples érotique de Khajuraho et la quiétude de sa campagne, la beauté du palais des vents à Jaipur, l’atmosphère mystique et envoutante de Varanasi. Nous avons également adoré découvrir la culture tibétaine et vivre quelques jours dans les montagnes si calmes de Mc Leod Ganj; et surtout, nous avons été très touché de notre rencontre d’une semaine avec les Galopins de Calcutta

Avant que nous y partions, on nous avais toujours dit que pour un premier voyage en Inde, le Sud était beaucoup plus accessible et moins “choquant” pour la plupart des gens. D’ailleurs, on nous avait également recommandé cette région riche du Kerala. C’est aussi pour ça que je suis content d’y partir. Déjà, de notre coté, il était prévue que nous retournions un jour ou l’autre tous les 3 découvrir le Sud. Comme là je pars en éclaireur dans des conditions unpeu hors normes, je vais pouvoir partager avec mes chéries et vous les belles choses que je vais y découvrir. Un bon moyen de se motiver je pense. Pour ceux qui ne situent pas cette région dans le pays, voici la carte.

Tdm80_Kerala_map

Je ne sais pas encore vraiment quel va être le parcours élaboré pour nous par l’office du tourisme, mais le peu de recherches que j’ai faites sur cette province, me font déjà rêver. Vais-je découvrir les splendides plantations de thé de Munnar? Va t-on dormir sur les maisons bateaux et traverser la végétation luxuriante des fameux backwaters? Va t’on se baigner sur les plages paradisiaques de Kovalam ou de Marari? Peut être allons nous être initiés au Kalaripayattu, une forme ancienne d’art martial ou découvrir les bienfaits des soins Ayurvédique? Peut être allons nous tombé sous le charme des danseuses mohiniyattam ou être effrayé par les masques impressionnants du Theyyam? Peut être feront nous du bambous rafting à Thekkady ou un trek sur les Western Ghats, site classé par l’Unesco? Qui sait? En tout cas, j’ai hâte d’y être, vraiment hâte en fait…

Qu’est ce qu’un blogtrip ? Pourquoi j’y vais (seul) ?

Comme on a pu vous le dire plus d’une fois, après un voyage au long cours ou un tour du monde, il est plus que probable que vous attrapiez ” the Travel Bug“, le virus du voyage quoi ! Et c’est un peu ce qui nous ai arrivé après notre TDM. Il est vrai que voyager 11 mois sur la planète sans réelle contraintes de temps, ça vous ouvre un peu les “chakras” et surtout, ça vous donne envie encore plus de continuer à explorer notre vaste monde. Le retour étant le partie la plus dure d’un si long voyage, je vous l’assure. Donc oui, aujourd’hui, nous sommes atteints par ce virus et dès qu’une occasion se présente, nous sautons dessus pour voyager encore un peu plus. C’est évidemment pour ça que j’ai tenté ma chance!

Tea plantations. Munnar, Kerala, India

Tea plantations. Munnar, Kerala, India

Quand je vous disais en intro “voyage quasi gratuit”, c’est un peu ça, car on paye quand même une partie du billet d’avion (30%), mais a priori, sur place, nous n’avons plus qu’a nous laisser porter par les organisateurs, et apparemment, ils font les choses bien au vu des précédentes éditions. Cependant, si on réfléchi bien, ce voyage n’est pas si gratuit que cela et il risque même de rapporter beaucoup aux organisateurs puisque nous allons tous parler de la destination et produire du contenu qui vous donnera peut être envie a votre tour de partir au Kerala. C’est un peu ça le deal. Vous l’aurez compris, un blogtrip c’est un voyages de presse organisé non pas pour des journalistes, mais pour des blogueurs. Comme nous vous en parlions dans notre article sur le Salon des blogueurs voyage 2015 en Corse, les blogs sont un peu les nouveaux médias de l’ère numérique. Même si à la base, nous bloguons tous par plaisir et par l’envie de partager, au fil du temps, nous sommes de plus en plus courtisés par des entreprises. Libre à nous d’accepter ou pas, me direz vous! Vous avez raison. Hé bien pour le moment, nous en refusons beaucoup plus que nous en acceptons. Si vous saviez le nombre des propositions étranges ou hors sujets que l’on reçoit par mois, vous rigoleriez surement avec nous. En tout cas, sachez que nous pensons avec Vanessa qu’il est très important malgré les opportunités commerciales ou les invitations de rester intègre et vrai vis a vis de ses lecteurs. Donc oui, je suis invité, mais je n’ai aucune obligation de mettre en avant tel ou tel aspect du Kerala, et ça, c’est plutôt positif. Je serais donc libre de partager avec vous mes vrais coup de cœurs…

Tdm80_Kerala_Blog_Express3.4

Le positif et le négatif dans ce voyage ?

Le plus négatif, c’est je pars sans me petites femmes, et ça pour le coup, ça me fait tout bizarre et je sens qu’elles vont me manquer. Depuis 5 ans que Loulou est là, nous nous sommes jamais séparé aussi longtemps de mémoire… #PapaEnManque.

Le positif, c’est que voyager seul, même si je ne serais pas seul réellement est aussi une expérience intéressante pour moi, mon unique voyage en solitaire datant de 2007 à Cuba. Depuis, j’ai toujours voyagé avec Vanessa et ensuite avec Loulou. Je suis donc convaincu que les rencontres avec ces voyageurs du monde entier, de tout âges et de toutes sensibilités vont être très enrichissantes pour moi d’un point de vue humain. Et puis, je vais pouvoir re-pratiquer l’Anglais à fond… Yes!

Bon, après, nous allons être 30 à voyager ensemble pendant 15 jours. Il est évident que nous allons nous déplacer en bus. Et si je dois dire la vérité, les voyages en groupe avec de gros cars touristiques qui suivent un parcours établi ce n’est pas du tout notre façon de voyager habituellement. Nous, ce que l’on aime, c’est partir à l’aventure, préparer dans les grandes lignes notre parcours et ensuite nous laisser aller au grès des rencontres, des envies et des imprévus. La, je sens que ça va être bien cadré et que lorsque l’on va arriver quelques part, cela va faire un peu troupeau… Pas forcement le meilleur moyen pour nouer des contacts sincères avec les habitants… mais bon, il semblerait tout de même que l’organisation soit top et on s’éclate bien…. Aller, une autre façon de voyager…. 😉

SONY DSC

Le point le plus “hard” : nous allons surement dormir dans de beaux hôtels hors de prix ! Horrible, je n’ai pas l’habitude ! Évidemment, je ne peux pas dire que je n’aime pas le luxe, et d’ailleurs, pendant notre tour du monde, il nous ai arrivé quelques fois de nous payer de beaux établissements pour certaines occasions, ou juste pour souffler un peu. Mais c’est vrai que généralement, nous voyageons plutôt en mode backpacker et écumons plus les petites guest-house ou les auberges de jeunesse que les hôtels étoilés.

Vous l’aurez compris, si j’analyse ce voyage comme cela, je ne suis plus vraiment dans ma thématique de voyages en famille, puisque mes chéries ne seront pas la, et plus vraiment sur l’axe de nos voyages “hors des sentiers battus” en mode “débrouille-impro” que l’on aime partager avec vous, puisque tout sera organisé et balisé. Mais comme dirais Vanessa, voyons le verre à moitié plein ! je pars donc en éclaireur et je sens que malgré tout, ça va être bien cool ! L’occasion d’avoir un aperçu plutôt privilégié du Kerala et surement y revenir en mode “normal” avec Vanessa et Loulou…

Réseaux sociaux et expériences :

Pendant ce voyage, vu que je vais être loin des filles, je vais essayer de partager avec elles (et vous pourquoi pas) un peu de mon quotidien de cette expérience nouvelle pour moi.

Déjà, je vais partager un max d’images en live sur notre compte INSTAGRAM.
Pour ceux que ça intéresse, voici ce qu’il faut taper pour nous trouver : le_tour_du_monde_a_80cm
En fait, instagram, c’est top pour se prendre une petite dose d’évasion quotidienne avec les images des autres… On a créer notre compte après notre tour du monde, mais maintenant, j’adore et tout les jours je m’y connecte et je voyage un peu.

Sinon, comme j’ai décidé de ne pas faire de vidéo complexe sur ce voyage (j’en ai beaucoup trop de belles en retard), j’avais envie de tester un nouveau réseau social rigolo : SNAPCHAT. Je ne le maitrise pas encore à fond, mais y a une fonction “stories” qui permet de partager de courtes vidéos en live de 10s les unes après les autre restant en ligne 24 heures. Une façon simple, rapide et originale de partager sans prises de tête son quotidien ou les coulisses moins “lissés” d’un voyage comme celui ci. Donc, si ça vous tente, vous pourrez me suivre en Inde via cette appli et me rejoindre sur notre compte en tapant ceci : LeTourDuMondeA80cm (faites moi signe)

Pour conclure

Alors une dernière fois, je tenais à vous remercier d’avoir voté pour moi, de me permettre de vivre cette expérience, mais je tenais aussi à vous remercier de nous suivre, de partager avec nous nos voyages, nos idéaux et un peu de notre folie… Souvent, vos messages et votre engouement nous mettent la gouache !

Voyageusement votre

-Arnaud-

2016/02/Tdm80_Kerala_Blog_Express3.2.jpg